MINE ARNAUD PROCÉDERA À DES TRAVAUX SUR LE TERRAIN EN NOVEMBRE PROCHAIN

Dès le début de novembre prochain, Mine Arnaud mènera une série de travaux sur le futur site du projet. Ces interventions sur le terrain permettront, dans un premier temps, de recueillir de l'information quant à la nature des sols dans le secteur du parc à résidus et ensuite, de récolter des échantillons qui serviront à valider le procédé de concentration en mini-usine (pilotage). Échelonnées sur une période de quatre semaines, ces campagnes se dérouleront en deux phases:

1-Échantillonnage :

Incluant des travaux de décapage, de forage-dynamitage de faible envergure et d'excavation, l'échantillonnage se réalisera sur 10 sites situés à l'intérieur des limites ultimes de la future fosse à ciel ouvert. Au total, près de 100 tonnes de roche seront recueillies et destinées à des tests pilotes en laboratoire dans le but de valider le procédé de concentration du minerai de Mine Arnaud. Les résultats obtenus permettront, entre autres, de mettre à jour l'étude de faisabilité du projet, référence principale utilisée dans les démarches de financement du projet.

2-Travaux géotechniques :

Ces travaux impliquent du déboisement d'accès sous le tracé de certaines digues du futur parc à résidus à la suite de quoi, un levé géotechnique sera effectué sur ces portions de terrain. Enfin, des tranchées ou des forages seront menés en fonction de la nature du sol rencontré. Cet exercice permettra de déterminer l'épaisseur du mort terrain et ainsi assurer un design sécuritaire des digues de retenue.